Narcissisme conversationnel : comprendre et gérer les interlocuteurs égocentriques

Déployer Replier le sommaire

On l'a tous déjà vécu : cette conversation avec une personne qui ne parle que d'elle-même. Le sujet de la discussion dérive constamment pour revenir à ses propres expériences, ses opinions, ses réussites… Cette personne crée ce qu'on appelle un narcissisme conversationnel et gérer un échange avec elle peut s'avérer être un véritable challenge. Dans cet article, nous allons vous aider à comprendre ce comportement et vous donner quelques astuces pour mieux l'appréhender.

Qu'est-ce que le narcissisme conversationnel ?

Définition du narcissisme conversationnel

Le narcissisme conversationnel est un concept qui se réfère à l'habitude qu'a une personne de ramener systématiquement la discussion à elle-même. Ce comportement peut se manifester par une obsession de parler de soi, une tendance à interrompre les autres pour partager sa propre expérience ou encore par le besoin constant d'être admirée et validée.

Distinction entre égoïsme et égocentrisme

Au cœur du narcissisme conversationnel se trouve l'égocentrisme. Mais attention, nous vous conseillons de ne pas confondre égoïsme et égocentrisme. L'égoïsme découle souvent d'un manque de confiance en soi engendré durant l'enfance, alors que l'égocentrisme est marqué par une obsession pour sa propre personne et un besoin permanent de validation et d'admiration.

Suite à cette introduction au concept de narcissisme conversationnel, il convient maintenant d'identifier les signes révélateurs de ce comportement.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Signes indiquant que quelqu'un cherche à vous nuire : comment les reconnaître ?

Les signes révélateurs d'un interlocuteur égocentrique

Comportements typiques des personnes égocentriques

La première chose à noter est que les individus égocentriques tendent systématiquement à chercher à avoir raison. Par ailleurs, ils ont une fâcheuse tendance à monopoliser les conversations et sont souvent critiques envers les autres. Enfin, ces personnes peuvent s'emporter rapidement et passer du rire aux larmes en un instant.

Faire face à l'égocentrisme dans une conversation

Lorsque vous êtes confronté(e) à un interlocuteur égocentrique, il se peut que vous ressentiez une certaine frustration. Il est usuel de savoir repérer ces signes afin de mieux gérer la situation. Le but n'est pas de changer la personne mais bien d'apprendre à composer avec son comportement.

Après avoir identifié ces signes, intéressons-nous aux conséquences de l'égocentrisme dans nos échanges.

Les conséquences de l'égocentrisme dans les échanges

Impact sur la communication interpersonnelle

Un avec une personne centrée sur elle-même peut être particulièrement éprouvant. Le narcissisme conversationnel instaure un déséquilibre dans la discussion où l'échange mutuel laisse place au monologue.

Réactions possibles face au narcissisme conversationnel

Face à de tels comportements, il n'est pas rare de ressentir un d'injustice ou de frustration. Parfois, le simple fait de reconnaître le narcissisme conversationnel peut aider à désamorcer certaines tensions.

Comprenons maintenant pourquoi certaines personnes sont plus enclines au narcissisme conversationnel et comment cela se manifeste dans la communication.

Manque d'empathie et recentrage permanent sur soi : les caractéristiques de la communication narcissique

Le manque d'empathie

Chez ces individus, on constate un manque cruel d'. Ce trait est particulièrement marqué chez les pervers narcissiques égocentriques qui combinent des caractéristiques narcissiques et des comportements égocentriques créant ainsi une personnalité toxique.

Le recentrage constant sur soi

Dans leurs échanges, ces personnes ont tendance à systématiquement recadrer la discussion sur elles-mêmes. Cette attitude peut mener à des situations où l'autre interlocuteur se sent ignoré ou dévalorisé.

Mais alors, qu'est-ce qui explique que certaines personnes développent ce type de comportement ?

Pourquoi certaines personnes sont-elles égocentriques ? Comprendre les origines psychologiques

L'impact du passé et de l'environnement familial

L'égoïsme, souvent confondu avec l'égocentrisme, est généralement lié à un manque de confiance en soi dû à une enfance difficile. L'égocentrisme, quant à lui, peut découler d'un besoin excessif de validation ou d'admiration.

Des mécanismes de défense psychologique

L'égocentrisme peut aussi être vu comme un mécanisme de défense. En effet, certains individus développent cette attitude pour se protéger d'éventuelles critiques ou rejets.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Caractéristiques d'une personne hautement intuitive : reconnaître les signes

Sachant cela, comment peut-on gérer au mieux un échange avec une personne centrée sur elle-même ?

Stratégies pour gérer un dialogue avec une personne centrée sur elle-même

Mettre fin aux conversations trop centrées sur la personne

Si vous constatez que le dialogue est monopolisé par votre interlocuteur et qu'il dérive systématiquement vers des sujets le concernant uniquement, n'hésitez pas à interrompre le fil de la conversation.

Soutenir et encourager l'autre dans ses propos

Nous avons mentionné précédemment que les personnes égocentriques peuvent avoir du à soutenir ou encourager les autres. Il est donc essentiel de prendre le contrepied de ce comportement en valorisant l'autre durant l'échange.

Mais est-il possible d'aider ces personnes à modifier leur comportement ?

Peut-on aider un égocentrique à changer son comportement ?

Au-delà des bonnes intentions : la difficulté du changement

Bien qu'il soit naturel de vouloir aider une personne égocentrique à changer, nous vous conseillons de comprendre que ce processus est complexe et dépend essentiellement de la volonté de l'individu concerné.

Le rôle des professionnels de la santé mentale

Dans certains cas, une aide professionnelle peut être bénéfique. Les psychologues et autres professionnels de la santé mentale sont formés pour aider les personnes souffrant d'égocentrisme à prendre conscience de leur comportement et à développer des stratégies pour le gérer.

Enfin, clarifions les différences entre les termes souvent associés au narcissisme conversationnel.

Égocentrique, narcissique ou égoïste : clarifier les différences

L'égoïsme: un manque de confiance en soi

L'égoïsme est souvent lié à un manque de confiance en soi et se manifeste par une tendance à privilégier ses propres intérêts au détriment de ceux des autres.

L'égocentrisme : une obsession pour soi-même

L'égocentrisme se caractérise par une obsession pour sa propre personne et un besoin constant d'être validé et admiré.

Le narcissisme : une combinaison égocentrique

Quant au narcissisme, il combine des traits d'égocentrisme et d'égoïsme dans un mélange toxique qui peut s'avérer difficile à gérer dans le cadre d'une relation interpersonnelle.

Ce voyage au cœur du narcissisme conversationnel nous a permis de mieux comprendre ce phénomène. Pour naviguer au mieux ces échanges parfois déroutants, n'oubliez pas : le et la communication ouverte sont toujours la clé.

4.9/5 - (12 votes)

En tant que jeune média indépendant, Carnet Psy a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News