Comment refuser poliment une invitation à sortir ?

Déployer Replier le sommaire

Refuser une invitation peut parfois s'avérer délicat. Que ce soit pour un rendez-vous galant, une soirée entre amis ou une réunion de travail, la peur d'offenser l'autre peut souvent nous amener à accepter des engagements que nous préférerions éviter. Cet article vous guide sur comment refuser poliment une invitation à sortir.

Les bases de la politesse : refuser sans offenser

Principes fondamentaux de la politesse

La première règle en de politesse est le respect de l'autre et de ses sentiments. Lorsqu'une personne prend le temps et le courage de nous inviter à sortir, elle exprime une envie d'échange et de partage. Il est donc essentiel d'exprimer notre refus avec tact et considération, comme le suggère .

Mettre en pratique les principes de la politesse

Pour mettre en pratique ces principes, commencez par remercier la personne pour son invitation. Exprimez ensuite votre incapacité à participer, sans tourner autour du pot, comme le conseille LiveAgent. Enfin, tentez de conclure la conversation sur une note positive.

Après avoir posé ces bases indispensables, nous recommandons d'identifier les raisons qui justifient notre refus.

Identifier les raisons valables pour décliner une invitation

Raisons personnelles

Il existe mille et une raisons valables pour décliner une invitation : un agenda déjà rempli, un besoin de repos, une envie de solitude… L'important est d'être honnête avec soi-même et avec l'autre.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Penser comme une personne âgée : la clé du bonheur 

Raisons professionnelles

De même, vos obligations professionnelles peuvent vous contraindre à refuser une invitation. Dans ce cas, n'hésitez pas à l'expliquer clairement à votre .

Maintenant que vous avez identifié vos raisons, passons à la manière de formuler votre refus en personne.

Énoncer un refus avec tact et respect en personne

Comment exprimer son refus ?

Exprimer son refus en personne peut être délicat. Mark Rosenfeld souligne donc l'importance de faire preuve de compassion afin de ne pas blesser l'autre personne. Restez donc délicat, mais déterminé dans votre expression.

Tips pour un refus respectueux

Pour cela, quelques astuces peuvent être utilisées : garder le sourire, maintenir un contact visuel ou encore utiliser des termes positifs comme « Je serais ravi(e) mais… ».

Passons maintenant au cas où vous seriez amené à formuler ce refus par écrit.

La formulation écrite d'un refus élégant et sincère

Rédiger un refus poli

Dans un contexte plus formel ou si vous êtes plus à l'aise par écrit, il est tout à fait possible de rédiger un message pour décliner une invitation. Il est important, comme le met en avant « hix.ai », d'être honnête, explicite et confiant dans votre décision.

Exemples de formulation écrite

Soyez direct tout en restant respectueux, par exemple : « Je vous remercie pour votre invitation mais je ne pourrai malheureusement pas y assister. « 

Après avoir formulé ce refus, il est possible que vous ayez à gérer certaines répercussions.

Gérer les répercussions possibles d'une invitation refusée

Réactions possibles suite à un refus

Même si vous avez été le plus délicat possible, la personne qui a invité peut se sentir blessée ou déçue. Dans ce cas, montrez-vous compréhensif et à l'écoute.

Gestion des conséquences d'un refus

Pour gérer au mieux ces conséquences, proposez éventuellement une autre date ou un autre type de sortie afin de minimiser l' de votre refus.

Parfois, pour justifier votre absence, vous aurez besoin de donner des excuses crédibles.

Des excuses crédibles pour justifier poliment votre absence

Trouver une excuse valable

Dans certains cas, il peut être nécessaire d'invoquer une raison spécifique pour justifier votre absence. Optez toujours pour des excuses réalistes et honnêtes. Un mensonge pourrait être découvert et endommagerait la relation.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Comment s'excuser auprès de quelqu'un sans dire "désolé" : astuces et alternatives

Comment présenter ses excuses ?

Selon « francaisauthentique.com », présentez-les en commençant par le positif, remerciez l'interlocuteur, et soyez honnête sans inventer d'excuses.

Comment alors maintenir de bonnes relations après avoir dit non ?

Comment maintenir de bonnes relations après avoir dit non ?

Maintenir le lien avec la personne qui a invité

Un refus n'est pas une fin en soi. Il est possible, et même conseillé, de maintenir le lien avec la personne qui vous a invité. Proposez par exemple une autre sortie ou montrez-vous disponible pour discuter à un autre moment.

Garder le contact après un refus

Malgré votre refus, nous vous suggérons de continuer à prendre des nouvelles de la personne qui a invité. Un refus n'est pas un rejet, et il est essentiel que cela soit bien compris.

Pour conclure, voyons quelques conseils pratiques sur l'étiquette sociale à adopter lorsque vous devez refuser une invitation.

Refuser une invitation : étiquette sociale et conseils pratiques

Règles d'étiquette sociales

Dans tous les cas, respectez certaines règles d'étiquette : répondez rapidement à l'invitation, soyez poli et honnête dans votre refus, et surtout ne faites jamais croire que vous allez accepter si vous savez déjà que ce sera non.

Conseils pratiques pour refuser poliment

Pour décliner une invitation avec classe, n'hésitez pas à utiliser les conseils précédemment cités : remerciements, excuses valables, proposition d'une autre rencontre… Et surtout, restez toujours vrai dans votre communication.

Pour résumer cet article, refuser poliment une invitation à sortir requiert de la délicatesse et du respect envers l'autre. Commencez par remercier pour l'invitation, identifiez vos raisons de refus et exprimez-les avec compassion et . Que ce soit en personne ou par écrit, restez clair et déterminé dans votre décision tout en gardant une attitude positive. Enfin, soyez prêt à gérer les conséquences potentielles de votre refus et à présenter des excuses crédibles si nécessaire. N'oubliez pas que même après un refus, il est possible et souhaitable de maintenir une bonne relation avec la personne qui a invité.

4.6/5 - (5 votes)

En tant que jeune média indépendant, Carnet Psy a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News